vamos

vamos

¡ Bienvenidos en nuestra página web !

"Que el español sea uno de los idiomas del momento no es ni mucho menos un secreto a voces, y es que en 2017, según los datos publicados por el Instituto Cervantes, más de 577 millones de personas tienen el español como lengua materna, ¿577 millones? Sí, estamos ante una cifra enorme y que quizás nos puede llegar a abrumar, así que para que nos hagamos una idea, debemos destacar que el español es la segunda lengua materna del mundo por número de hablantes, tras el chino mandarín, y a su vez, la segunda lengua en cómputo global de hablantes (dominio nativo + competencia limitada + estudiantes de español).

Como podéis observar las cifras son tajantes, el español es una lengua muy presente en el mundo, algo que como dijimos al principio ya sabíamos. Con esto queremos centrarnos en laoportunidad que esto genera, y es que si hay tantos hispanohablantes, seguro que hay gran parte de la población que está dispuesta a aprender el idioma. »

L'espagnol, est la deuxième langue parlée dans le monde après le chinois (mandarin)! C'est la langue officielle de 22 pays. En Europe : l'Espagne, bien sûr, avec sur le continent africain les Canaries. En Afrique, l'espagnol est aussi la langue officielle de la Guinée Equatoriale. En Amérique du Nord : le Mexique. En Amérique Centrale : Guatemala, El Salvador, Honduras, Nicaragua, Costa Rica , Panamá, Cuba, Puerto Rico, República Dominicana. En Amérique du Sud : Venezuela, Colombia, Ecuador, Perú, Chile, Bolivia, Paraguay, Argentina, Uruguay.

Et à présent , depuis septembre 2018 : la Jamaïque!

Apprendre la langue espagnole c'est donc entrer en contact avec des peuples et des cultures extrêmement variés. C'est aussi, à travers les cours, découvrir les grandes œuvres de la culture hispanique dans des domaines aussi variés que la peinture (Goya, Velasquez, Picasso, Botero....), la littérature (Borges, Garcia Lorca, Cervantes... ), l'architecture (Gaudí...)
C'est aborder certains passages de l'histoire de ces pays qui ne sont pas toujours abordés par les autres matières : l'Espagne des trois cultures, La guerre civile espagnole, les civilisations précolombiennes, la conquête de l'Amérique latine et la colonie, les dictatures des pays d'Amérique pour ne reprendre que quelques uns des thèmes traditionnels proposés par les programmes.

Cette page web sera un outil indispensable aux élèves du Lycée Français de Varsovie et à mes anciens élèves du LFS.

Ils y trouveront des informations, des conseils et les documents utilisés en classe.

Pour nous transmettre des documents à corriger ou pour toute question : plapassade@lfv.pl (M. LAPASSADE - LFV)


jeudi 19 septembre 2013

IMPERFECTO DEL SUBJONTIVO


IMPERFECTO DEL SUBJONTIVO
Par Alexandre Vallembois TESB

* Tout d’abord en français le subjonctif imparfait ne s’utilise plus.
On dit : je voulais qu’il vienne. Et pas : je voulais qu’il vînt.

* En espagnol on utilise régulièrement le subjonctif imparfait, et il faut     le connaître pour la concordance des temps.                                                               Ex : je voulais qu‘il vienne = Quería que viniera.

*Conjugaison des verbes réguliers :

CANT(AR)/HABL(AR)
-ara
-aras
-ara
-àramos
-arais
-aron
ER (comer)/IR(venir)
-iera
-ieras
-iera
-iéramos
-ierais
-ieran

Attention, il existe de nombreux verbes irréguliers qui ne se conjuguent pas selon leur appartenance à un groupe et qui échappent aux modèles définis ci-dessus.

·         De nombreux verbes irréguliers :

- Andar      (anduviera, anduvieras, anduviera, etc...)
- Caer       (cayera, cayeras, cayera, etc...)
- Dar         (diera, dieras, diera, etc...)
- Decir      (dijera, dijeras, dijera, etc...)
- Estar       (estuviera, estuvieras, estuviera, etc...)
- Haber      (hubiera, hubieras, hubiera, etc...)
- Hacer      (hiciera, hicieras, hiciera, etc...)
- Ir et Ser, qui se conjuguent exactement de la même façon
                 (fuera, fueras, fuera, etc...)
- Oír          (oyera, oyeras, oyera, etc...)
- Poder      (pudiera, pudieras, pudiera, etc...)
- Poner       (pusiera, pusieras, pusiera, etc...)
- Querer     (quisiera, quisieras, quisiera, etc...)
- Saber      (supiera, supieras, supiera, etc...)
- Tener     (tuviera, tuvieras, tuviera, etc...)
- Traer     (trajera, trajeras, trajera, etc...)
- Venir     ( viniera, vinieras, viniera, etc...)

 Emplois.
-Apres como si, l'espagnol emploie obligatoirement le Subjonctif imparfait, exemple :
Me miras como si fuera un bicho raro. (Tu me regardes comme si j'étais une bête curieuse.)
-Pour exprimer une hypothèse, l'espagnol emploie l'imparfait du Subjonctif là où le français utilise l'imparfait de l'Indicatif, exemple :
Si fueras mi tía, yo sería tu sobrino(a). (Si tu 'étais ma tante, je serais ton neveu/ta nièce.)
Les deux formes (RA /SE)peuvent être utilisées généralement cependant la formes en –RA a des emplois particuliers.
> Elle remplace parfois le plus-que-parfait de l'indicatif, particulièrement dans les relatives. Utilisé dans la langue littéraire ou administrative:
'la reunión que se anunciara fue anulada'
'La réunion qu'on avait annoncée fut annulée'.
>elle remplace souvent le conditionnel de  deber, haber, poder et querer:
'Quisiera matricularme'
'Je voudrais m'inscrire'.

>elle exprime un souhait ou un regret  introduit par  Quién  et formulé à la 1ère personne du singulier:
 '¡Quién pensara!'
'Ah! si j'y avais pensé!
La concordance des temps (Présent/Passe).
L'espagnol respecte toujours la concordance des temps entre le temps du verbe de la proposition principale et le temps du verbe de la subordonnée, au présent ou au passé.Le présent dans la proposition principale entraîne le subjonctif présent dans la subordonnéele passé dans la principale entraîne un subjonctif passé dans la subordonnée.
La concordance des temps au présent :
Verbe de la principale ---> Verbe de la subordonnée
Indicatif présent ---> subjonctif présent
Indicatif futur ---> subjonctif présent
Indicatif passé-composé ---> subjonctif présent
impératif ---> subjonctif présent
NB : L'indicatif passé-composé appartient à la sphère du présent puisque l'auxiliaire est au présent.
La concordance des temps au passé :
Verbe de la principale ---> Verbe de la subordonnée
Indicatif imparfait ---> subjonctif imparfait
Indicatif passé-simple ---> subjonctif imparfait
Conditionnel présent ---> subjonctif imparfait
Le temps relatif du futur dans le passé est le conditionnel.
Exemples:
-La principale au présent, subordonnée subjonctif présent:
Me da pena que te vayas tan lejos
-Principale au passé, subordonnée au subjonctif imparfait.
Le pidio que se quedara con el un rato mas.
-Conditionnel.
Le dice que vendrá mañana (Il lui dit qu’il viendra demain)
Le dijo que vendria al dia siguiente(Il lui dit qu’il viendrait le lendemain)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire